Mes Conseils

L’ensemble des conseils sont le fruit de mon expérience personnelle, de mes recherches et de beaucoup de bon sens.

Vous ne trouverez pas de remèdes miracles !

Ces conseils sont ceux que j’aurais aimés avoir avant ma 1ère opération. J’espère de tout coeur qu’ils vous seront utiles.

Bonne lecture.

Avant l’opération

Gardez en mémoire qu’après l’opération, vous ne pourrez pas faire grand chose pendant quelques jours. Soyez donc prévoyant !

Hygiène de vie

L’opération du kyste pilonidal reste un acte chirurgical non-anodin. Votre corps aura besoin de toutes ses ressources pour récupérer et cicatriser sainement.

  • Commencez à prendre un rythme de sommeil régulier
  • Fini les cochonneries, adoptez un régime alimentaire sain et équilibré
  • Arrêtez toute consommation d’alcool quelques jours (voir semaines) avant l’opération
  • Vous fumez ? Vous avez une bonne raison d’arrêter !

Votre hygiène de vie aura un impact considérable sur votre cicatrisation.

Préparez vos occupations

Votre lit sera votre meilleur ami pour les 15 premiers jours post-opératoire ! Voyez cela comme une chance pour réaliser de nombreuses choses :

  • Préparer / réviser vos partiels
  • Faire de la paperasse
  • Préparer une reconversion
  • Chercher une nouvelle formation professionnelle
  • Se former en ligne
  • Apprendre une langue
  • Réfléchissez bien… je suis sûr que vous aurez d’autres idées !

Une journée complète dans un lit c’est long… vous aurez aussi le temps de faire pleins de trucs moins productifs 🙂 :

  • Regarder des séries / films
  • Jouer aux jeux vidéos
  • Lire des livres – voir ma liste de lecture
  • Appeler vos amis / famille

Organisez-vous

Organisez-vous en fonction de vos obligations (boulot, étude, enfants…). Préparez un petit programme de convalescence et achetez tout ce dont vous avez besoin avant d’être bloqué au lit.

Demandez à votre chirurgien, une ordonnance avec la liste du matériel nécessaire pour effectuer les soins. Pour le choix des pansements : Voir ici.

Trouvez un cabinet d’infirmier(e)s à domicile pour effectuer les futurs soins quotidiens.

Profitez d’être « valide » pour vous organiser. Une fois passé sur le billard, votre seule préoccupation sera de prendre soin de vous !

Convalescence et soins

On rentre maintenant dans le vif du sujet !

Trouver un rythme

La mise en place d’une routine quotidienne a je pense contribué au bon déroulement de ma 2nd cicatrisation.

Voici un exemple du rythme que j’avais pris après ma 2nd opération :

  • 7h30 : Réveil + Petit-déjeuné
  • 8h30 : Passage à la selle
  • 9h00 : Douche
  • 9h30 : Infirmière et changement du pansement
  • 10h00 à 12h30 : Lecture + relaxation
  • 12h30 à 13H30 : Déjeuné
  • 13h30 à 15h30 : Paperasse et occupations utiles
  • 16h00 à 20h00 : Temps libre
  • 20h00 à 21h00 : Repas du soir
  • 21h00 à 23h00 : Au lit

Bien évidemment cet exemple est à adapter en fonction de vos obligations, de vos envies, de la date de reprise du travail ou des études etc…

Ne vous laissez pas aller et donnez du rythme à vos journées pour éviter de ruminer sur votre situation !

Hygiène de vie

Ne sous-estimez pas l’impact de votre hygiène de vie sur la cicatrisation :

  • Gardez un cycle de sommeil régulier et à des heures « normales »
  • Mangez sainement, évitez le gras et le sucré et pensez à avoir un bon apport en protéine pour aider à la cicatrisation (viande, œuf, protéines végétales)
  • Ne fumez plus et ne buvez plus d’alcool
  • Portez des sous-vêtements + vêtements propres
  • Évitez les situations stressantes

Dans de bonnes conditions, notre corps est capable de mieux se soigner.

Le coussin anti-escarres

Après quelques recherches sur le net, j’ai décidé de faire l’acquisition d’un coussin anti-escarres avant ma 2nd opération afin de pouvoir m’assoir rapidement sans trop souffrir.Coussin pour la position assise après opération du kyste pilonidal

Les points positifs à l’utilisation de ce coussin ne manquent pas :

  • Plus de confort en position assise
  • Moins de friction au niveau de la plaie = Diminution du risque de récidive
  • Permet de travailler, manger etc… en positon assise
  • Indispensable pour les déplacements en voiture

Pour le choix du coussin, il en existe des dizaines sur internet. J’avais personnellement opté pour un coussin de bonne qualité – J’en ai été très content.

Le coussin diminue la friction au niveau de la plaie = Moins de douleurs, meilleure cicatrisation et moins de récidive.

Les pansements

Durant ma 1ère convalescence j’ai littéralement eu les fesses en feu ! Les pansements (gros sparadrap) journaliers, avaient irrité ma peau à force d’être mis et arrachés.

Pansement pour la cicatrisation du kyste pilonidalSur les conseils d’un ami, j’ai découvert avant ma 2nd opération les pansements Mepilex® Border. Ces pansements sont tout simplement parfait : Simples d’utilisation ; Adaptés à la forme du sacrum ; Extrêmement confortables.

Demandez à votre chirurgien de vous faire une prescription pour les pansements ci-dessous :

Ces pansements sont à 100% remboursés par la Sécu + Mutuelle. ils sont simples à utiliser et tous doux pour la peau.

Passage à la selle

Entre la plaie située à quelques centimètres du pot d’échappement et les antalgiques qui constipent, le passage à la selle aura été délicat pendant les 15 premiers jours des 2 convalescences.

Suppositoire pour passer à la selle après opération du kyste pilonidalEn faisant quelques recherches, j’ai découvert des suppositoires utilisés par les femmes enceinte pour aller à la selle avant l’accouchement. En quelques minutes, le suppositoire fluidifie les selles et permet de limiter la douleur lors du passage aux toilettes.

Références des suppositoires : Suppositoires à la glycérine (Disponibles en pharmacie sans ordonnance)

Pour réduire le risque d’infection / récidive, pensez à aller à la selle avant la douche et le changement du pansement.

Réalisation des soins

Les soins doivent être réalisés tous les jours par une personne compétente et avec le matériel adéquat. Pensez à toujours respecter l’ordre : WC – Douche – Pansement.

Voici mon protocole de soins :

  • Nettoyage de la plaie à l’eau clair sous la douche (Après 7 jours de convalescence)
  • Rasage du pourtour de la plaie avec une lame de précision
  • Nettoyage de la plaie au sérum physiologique
  • Placement la mèche Algosteril® dans la plaie (humidifiée avec du sérum)
  • Mise en place du pansement Mepilex® Border pour couvrir la mèche

Rasoir pour raser le pourtour de la plaie du kyste pilonidalLe rasage du pourtour de la plaie est important ! Les poils incarnés sont une source de récidive. Je vous conseille l’utilisation de ce rasoir Gillette avec lame de précision + tête pivotante pour chercher les petits poils en bord de plaie. Une pince à épiler permet de faire les finitions.

Le protocole de soins dépend bien évidemment des professionnels qui s’occuperont de vous – Parlez en avec eux !

Cicatriser avec le miel

De nombreux professionnels de santé, suggèrent l’utilisation du miel pour aider le processus de cicatrisation. Voir reportage TF1 sur le sujet.

J’ai commencé à utiliser cette technique au cours de ma 2nd convalescence.

Miel pour cicatriser la plaie du kyste sacro-coccygienAttention : tous les miels ne conviennent pas ! Il est important d’utilisé du miel BIO ou spécifiquement destiné à une application médical. J’ai utilisé le miel 100% naturel et cicatrisant Mélectis® des laboratoires Melipharm. Je vous invite à consulter leur site pour en savoir plus.

Après la cicatrisation

La peau reste fragile au niveau de la cicatrice. Il est de garder de bonnes habitudes en évitant les efforts sollicitant la zone et en limitant la position assise prolongée pendant quelques semaines.

Pendant près de 2 mois après la cicatrisation, j’ai continué à masser délicatement tous les jours ma cicatrice avec une pommade homéopathique « homéoplasmine® » – Le but : Solidifier la peau et stimuler l’afflux sanguin.

Enfin, il est recommandé après cicatrisation d’effectuer une épilation laser du sillon-interfessier pour limiter la récidive – Et ce dans le but de limiter les risques de récidive. Il est possible de demander une ordonnance au médecin pour effectuer cette épilation.

Gardez le moral

Sur le plan psychologique, rester sans activités pendant plusieurs semaines lorsque l’on a une vingtaine d’année, n’est pas quelque chose de facile à vivre.

Il me semble donc important d’insister sur le fait d’adopter une bonne posture mentale pour affronter cette « épreuve ». Être bien dans sa tête permet de mieux vivre sa convalescence mais aussi de guérir plus rapidement.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à garder le moral.

Ma liste de lecture

Lors de mes convalescences, j’ai réalisé quelques lectures très intéressantes que je souhaite partager avec vous :

Saisissez la chance que vous avez d’avoir du temps libre, pour lire et apprendre de nouvelles choses !

Apprenez à relativiser

Relativiser reste le meilleur moyen à notre disposition pour facilement garder le moral !

Un kyste pilonidal ce n’est pas grand chose en comparaison à toutes les maladies qui touchent les humains à travers le monde !

On peut également se réjouir de vivre dans un pays ou la prise en charge est gratuite et de qualité !

Relativisez !

Gardez une vie active et sociale

Maintenir une vie sociale active est très important ! Parlez de votre situation avec vos proches et n’hésitez pas à solliciter leur soutien durant la convalescence.

Dans la mesure du possible, essayez de reprendre votre travail ou vos études rapidement. Dans mon cas, retourner travailler 5 semaines après ma 2nd opération aura été un grand soulagement.

Conclusion

J’espère sincèrement que tous ces conseils vous seront utiles ! N’hésitez pas à donner votre avis dans l’espace de commentaires ci-dessous.

Bonne continuation à tous.

Note et commentaires

Mes conseils
Note : 4.7 - Votes : 10

4 Commentaires

  1. olivier

    Un grand merci pour toutes ces explications. Effectivement il faut éviter de lire les forums, ça angoisse trop. Si mon fils etudiant doit se faire opérer, il tentera l’opération par laser dans le Nord.

    Répondre
    • Kyste Pilonidal

      Bonjour Olivier,
      Et merci pour votre retour! N’hésitez pas à me faire part de vos remarques pour améliorer cette page. Cdt.

      Répondre
    • Raymond

      Peut on opérer tous les kystes pilon idéaux par laser et a t on assez de recul sur cette méthode?

      Répondre

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
+1
Tweetez